Nous nous efforçons de fournir des solutions logicielles rapides, efficaces et abordables qui établissent de nouveaux standards dans l'industrie du développement logiciel.
Sauvegarde
Non, la copie Disque à Disque clonera votre source vers la cible et effacera toutes les données précédentes sur la cible.
Oui. Vous avez besoin d'une sauvegarder basique pour stocker les changements.
N'installez pas R-Drive Image sur le HDD source. Utilisez le CD/DVD de la version de démarrage à la place.
Non, vous pouvez restaurer des images uniquement sur des périphériques locaux.
Cette erreur signifie généralement que R-Drive Image ne peut écrire sur la cible où vous voulez créer l'image. Vérifiez si cette destination possède assez d'espace libre, si vous avez la permission nécessaire ou si elle n'est pas en mode lecture seule. Quelques fois cela peut apparaître lorsque vous sélectionnez un lecteur mapped comme destination dans le calendrier mais il apparaît non mapped lorsque la tâche commence.
Oui, c'est possible. R-Drive Image dans la mesure où il crée une copie exacte du disque source.
R-Drive Image crée des fichiers ARC qui ne sont PAS des fichiers image de CD, ils peuvent uniquement être gravé en tant que fichiers. Un fichier arc est un fichier image que R-Drive Image peut utiliser pour le restaurer à la même place ou à une autre (un HDD ou une partition).
Oui, vous pouvez. Lorsque vous sélectionnez l'action Créer une image et choisissez un lecteur DVD comme destination, vous verrez à la 5ème étape une option pour inclure R-Drive Image Boot à ce DVD.
Vous pouvez utiliser cette commande de ligne de commande pour vérifier une image : r-driveimagecl check -a=file-name.arc
Créer un nouveau CD/DVD de démarrage. Choisissez les options Configurer le média de démarrage sur le panneau de Sélection du Périphérique de Stockage Amovible. Désactivez ACPI/APIC et ôtez l'autorisation PCI BIOS sur le panneau d'options de démarrage du média. Si cela ne suffit pas, créez un autre CD/DVD de démarrage avec l'option Afficher les messages kernel de démarrage activée sur le panneau d'options de démarrage du média. Notez les messages et contactez notre équipe technique.
Assurez-vous que le service de Calendrier des tâches fonctionne sur le système.
Il est probable que ce soit un problème de permission d'utilisateur. Toutes les permissions originales sur les fichiers et les dossiers sont préservées. Seuls les utilisateurs qui ont les droits d'accès aux fichiers sur le disque original peuvent y accéder dans l'image.
Non, R-Drive Image ne possède pas cette option à l'heure actuelle.
Très probablement, oui, dans la mesure où il n'y aura aucun changement dans le fichier système.
Malheureusement, R-Drive Image ne gère pas la personnalisation du CD/DVD de démarrage.
Probablement pas parce que l'OS Machine Virtuelle utilise généralement une émulation de HDD (c'est habituellement un fichier avec une structure différente d'un vrai disque).

Vous pouvez créer une commande de script de restauration manuellement en utilisant cette ligne :
r-driveimagecl [/switches] restore
ou créez un script depuis une tâche programmée pour ensuite l'améliorer.

Un mode non-interactif peut être effectué en utilisant le switch "a".
Dans ce cas R-Drive Image ne posera aucune question à l'utilisateur. S'il ne peut pas effectuer l'action, il générera une erreur.
Exemple :
r-driveimagecl /a restore

Si vous avez besoin des dernières données incrémentales alors nous pouvons ajouter le paramètre avec la valeur - 1
-t=<TimeSliceNumber>
Il spécifie quelle donnée incrémentale sera utilisée pour restaurer les données de l'image. Si le TimeSliceNumber n'est pas spécifié, les premières données dans l'image seront utilisées. -1 spécifie les dernières données incrémentales dans l'image.
Exemples : -t="2" spécifie que la seconde donnée incrémentale dans l'image sera utilisée pour restaurer les données.

Tout ensemble :
r-driveimagecl /a restore -t="-1"

dans un script actuel, vous devriez spécifier les paramètres '-a','-s' et '-d obligatoires à la place des points.
Tous les détails à propos des commandes de script peuvent être trouvés dans l'aide de R-Drive Image "Opérations
de script et de lignes de commande"

Non, R-Drive Image n'est pas compatible avec ce format de fichier.
Une image connectée est en lecture seule. Vous ne pouvez pas y changer ou ajouter quoi que ce soit. Tous les changements seront perdus rapidement, même si vous les voyez.
Oui, vous pouvez le connecter en tant que Lecteur Virtuel. Assurez-vous que tous les fichiers image sont dans le même dossier.
Oui, vous pouvez. La source et la cible peuvent être des périphériques physiques différents.
Oui. Vérifiez que "Notifiez l'application système" est sélectionnée dans le panneau Options de sauvegarde. Les applications doivent fonctionner avec Microsoft Volume Shadow Copy Service (VSS) pour être notifiées.
D'abord, vérifiez si tous les éléments sont sur le même disque système, généralement, le disque C:. (Par exemple, pagefile.sys peut être sur un autre disque logique.) Sinon, vous devez les combiner avec le disque système, ou créer et donc restaurer tous les disques sur lesquels les éléments résident. Dans le cas contraire, votre système peut se bloquer au démarrage.
La création d'une image de sauvegarde du disque système ne diffère pas de la même action pour un disque non-système.
Restaurer des données sur le disque système est beaucoup plus difficile. Vous ne pouvez pas restaurer des données vers un disque système directement depuis la version Windows de R-Drive Image, vous devez utiliser la version de démarrage. Vous avez ici deux options :
1 : Créer un CD/DVD de démarrage spécial. Il sera utile si système est corrompu et ne peut pas démarrer, et s'il ne présente pas les problèmes exposés ci-dessous. Mais vous devez avoir un lecteur CD/DVD dans votre système.
2 : Restaurer le système sans le CD/DVD de démarrage. Lorsque vous essayez de restaurer un système disque dans la version Windows, R-Drive Image vous demandera de redémarrer le système dans une version de démarrage de R-Drive Image. Après confirmation, il modifiera les fichiers du démarrage du système. Lorsque vous redémarrez à nouveau le système, R-Drive Image commencera en mode démarrage. Vous n'avez pas besoin d'un lecteur CD/DVD dans votre système pour utiliser ce moyen, mais vous ne pouvez pas récupérer un système corrompu et certains logiciels de contrôle système peuvent empêcher R-Drive Image de modifier les fichiers du démarrage du système. Cette méthode ne peut pas fonctionner dans certains systèmes EFI.
Vous devez alors choisir une image à partir de laquelle les données doivent être restaurées et le lecteur/disque cible.
Veuillez noter que lorsque vous sélectionnez un(e) lecteur/disque/partition, vous ne verrez pas s'afficher les lettres des disques comme C: à lamanière de Windows, vous devrez choisir les objets requis utilisant la marque du disque, sa taille, le type de système fichier, le numéro de série du HDD, etc. Ce sont les mêmes pour les versions Windows et de démarrage.
Non. R-Drive Image crée une copie exacte bit pour bit du disque source. Les seules exceptions sont les fichiers pagefile.sys et hibernate.sys sur le système disque. Ils sont exclus de l'image si le fournisseur d'aperçu MS VSS est choisi dans le panneau des Options de sauvegarde.
Oui. Choisissez un graveur CD/DWD sur votre ordinateur dans le Panneau de destination d'image et incluez la version bootable de R-Drive Image dans les options de média. R-Drive Image va créer un disque de démarrage avec l'image de votre système disque (ou une part de celui-ci). Vous pouvez démarrer votre ordinateur depuis ce disque et utiliser la version de démarrage de R-Drive Image pour récupérer votre système depuis l'image.
Oui. Créez une image du disque dans l'ordinateur que vous voulez cloner. Démarrez la machine virtuelle avec le CD/DVD de la version Startup de R-Drive Image et restaurez cette image sur cette machine virtuelle. Vous aurez peut-être à réinstaller certains drivers hardware. Vous pouvez aussi utiliser une image ISO à la place du disque CD/DVD. Consultez la documentation de votre machine virtuelle pour plus d'information.
Ce message peut apparaître lorsque R-Drive Image ne peut verrouiller le lecteur.
Les causes possibles sont :
- d'autres logiciels de bas niveau accédant au HDD sont en cours de fonctionnement.
- le système bascule vers le disque. Essayez de désactiver le fichier pagefile.sys sur le disque.
- le disque ou le dossier dessus est partagé en réseau. Enlevez les partages.
- un virus peut quelques fois être la source d'une telle situation.
Vous pouvez aussi essayer de lancer la version CD/DVD et voir si elle peut passer l'aperçu. Si oui, alors seul l'OS avec certains logiciels peut l'empêcher.
Ils sauvegardent tous les changements entre les données de l'image originale du disque créée précédemment et les données au moment où la sauvegarde est créée.
Pour la sauvegarde différentielle les changements sont sauvegardés entre l'image originale et la situation actuelle. Lorsque vous récupérez des données, vous avez besoin de l'image complète et uniquement du fichier différentiel créé au moment où vous souhaitez restaurer les données.
Pour une sauvegarde incrémentale, les changements sont sauvegardés entre les derniers changements sauvegardés et le moment présent. Lorsque vous récupérez des données, vous avez besoin de l'image complète et de tous les fichiers (incrémentaux et différentiels) créés au moment où vous souhaitez restaurer les données.
La méthode à privilégier dépend de votre tâche. Si vous avez seulement besoin de garder la dernière instance sauvegardé, vous pouvez utiliser la sauvegarde différentielle et supprimer tous les fichiers différentiels précédents. Si vous devez garder toutes les sessions, vous pouvez utiliser la sauvegarde incrémentale pour maintenir la taille globale des fichiers la plus basse possible. Veuillez prendre en considération la sécurité des données : Si un seul des fichiers différentiels est endommagé, les données seront perdues pour la sauvegarde de cette session. Si un seul des fichiers incrémentaux est endommagé, les données seront perdues pour toutes les sessions ultérieures commençant à partir du fichier endommagé jusqu'à la prochaine sauvegarde complète ou différentielle.
Votre disque USB a été probablement déconnecté de manière non-réglementaire depuis un système Windows. Par exemple, il était simplement débranché de l'ordinateur plutôt que déconnecté via l'icône Retirer le périphérique en toute sécurité sur le menu de la barre des tâches.
Lorsqu'un périphérique USB avec un système fichier NTFS est correctement déconnecté/retiré/éjecté d'un système, Windows écrit des informations sur ce périphérique attestant du bon respect de la procédure. Le disque de démarrage de R-Drive Image est intégré à Linux, un autre système d'exploitation gratuit. Linux ne peut écrire de données sur des disques NTFS qui n'auront pas été correctement déconnecté. Windows peut le faire. C'est pourquoi la version de démarrage de R-Drive Image affiche votre disque USB en lecture seule tandis que Windows peut écrire en toute liberté dessus.
Pour résoudre le problème, essayez ceci :
* Connectez le disque USB à un ordinateur Windows et déconnectez-le en utilisant l'icône Retirer un périphérique en toute sécurité dans le menu de la barre des tâches.
Un système Windows peut quelques fois ne pas déconnecter correctement un périphérique USB et affiche le message "Generic Volume cannot be stopped right now. Try stopping the device again, later.". Dans ce cas,
* Connectez le disque USB à un ordinateur Windows et éteignez-le pendant que le disque USB est en train de travailler. En s'éteignant, Windows DOIT correctement déconnecter tout périphérique USB connecté. C'est une procédure de fermeture obligatoire.
Si cela n'est toujours pas suffisant, quelque chose ne va pas avec votre ordinateur Windows ou avec le disque USB.
Parfois, il se peut que démarrer un ordinateur Windows 8 à l'aide du disque de démarrage R-Drive Image ne soit pas possible. Cela s'explique par le fait que tout ordinateur utilise un processus de «  Démarrage sécurisé  » afin de vérifier si le matériel est certifié Windows 8 Microsoft. En bref, ce processus empêche l'ordinateur de démarrer sous un système d'exploitation ne possédant pas la signature numérique adéquate. Le «  Démarrage sécurisé  » vise à prévenir toute modification non autorisée du secteur de démarrage par les rootkits, virus, chevaux de Troie et autres logiciels malveillants. À ce jour, seul Windows 8, Windows Server 2012 et certains dispositifs Linux prennent en charge cette fonctionnalité. Ce processus empêche également la plupart des Live Cds, disques de secours (R-Studio et R-Drive Image y compris) et autres systèmes d'exploitation d'être exécutés.
Bien entendu, la certification Windows 8 du matériel donne la possibilité à l'utilisateur de désactiver le processus de Démarrage sécurisé. Ces paramètres sont accessibles via le BIOS sous les options Démarrage. En règle générale, il suffit d'y activer le soutien aux systèmes existants (Legacy support), bien que certaines actions supplémentaires peuvent être requises. Veuillez vous référer à la documentation système afin d'en savoir plus sur la désactivation et l'activation du Démarrage sécurisé.
Lorsque le Démarrage sécurisé est désactivé, il devrait alors être possible de démarrer l'ordinateur à l'aide du disque de démarrage R-Drive Image.
Il vous faudra réactiver cette option après avoir utilisé le disque de démarrage, car Windows 8 ou Server 2012 risque de ne pas démarrer correctement si cette option est désactivée.